"Avec Mahorikatan,
découvrez la poésie, la grâce,
la délicatesse, toute la beauté du monde...
à l'intérieur de vous !"
   Philippe Lenaif



L'essence de Mahorikatan

Mahorikatan est une danse en état de transe douce, subtile, profonde, qui passe par la dissolution de tous les stress et chaos intérieurs.

Pour accéder à cet état, il faut laisser fondre les résistances pour s'ouvrir en grande intimité de coeur avec soi-même.

Cette danse apporte le calme, la paix intérieure, la sérénité et l’abandon que requiert cette transe douce.

Quand le danseur en transe a le coeur en paix, la pureté de son essence s'exprime délicatement dans des mouvements raffinés d'une grâce extatique. L'être devient le messager de son âme.

Mahorikatan est une quête au cœur de soi-même,
un chemin initiatique subtil par lequel
un être rencontre et traverse
peu à peu, dans l'abandon,
tout ce qui entrave
son âme.


Pour celui qui danse, c'est un voyage au plus profond de son être, une voie de transformation intime qui passe par la puissance du Yin et l'accueil de soi dans l'humilité.

Pour celui qui assiste, c'est un moment de grande émotion et d'inspiration.
Touché dans sa dimension sacrée par la vibration de la danse, ses propres forces de transformation et de guérison s'animent et ouvrent un chemin de liberté pour son âme.

Mahorikatan est une Danse Sacrée qui nous plonge au cœur de la vérité qui nous fonde. Notre essence nous fait alors toucher l’unité et la grâce qui la caractérisent pour en ressortir renouvelée et renaître à soi-même.


"Danser, c'est donner corps à son âme"    Philippe Lenaif


Mahorikatan, c'est aussi une forme de
chamanisme ultra moderne où l'on
apprend la transe, l'écoute de l'âme,
l'interaction avec les présences
non-visibles qui nous guident.







Dans la pratique...

Mahorikatan se présente comme une voie initiatique de profonde transformation.

Cette danse nécessite de la part de chaque participant qu'il s'implique de façon responsable dans un voyage intérieur en quête de réhabilitation de ses émotions refoulées et de ses blessures de coeur, en vue de libérer de nouveaux espaces pour l'expression de l'âme et de son projet - cela demande aussi d'acquérir une capacité progressive d'abandon et de lâcher prise dans l'humilité.

Dans la danse, toute notre histoire est mise en mouvement, ce qui signifie qu'à tout moment des contenus traumatiques de l'inconscient peuvent ressurgir et venir à la conscience sous forme de sensations et d'émotions plus ou moins intenses, accompagnées de projections plus ou moins conscientes. Il est donc bon d'avoir un minimum d'expérience et de connaissance de soi dans ce domaine pour pouvoir profiter et accueillir le renouveau offert par la subtilité et la délicatesse des danses dans le cadre de ce chemin initiatique.

Selon C. G. Jung, notre âme a besoin de nourriture spirituelle,
faute de quoi elle l'exprime par le biais de névroses.
Mahorikatan offre cette nourriture vitale pour
notre être supérieur, dans un espace
de paix et de convivialité.


Toutes les activités Mahorikatan sont des moments de méditation au cœur de soi. Pendant les séances, le participant est invité à :
  • prendre un temps pour soi, pour une rencontre subtile avec sa dimension sacrée, dans une attitude d’ouverture et de réceptivité ;

  • trouver un espace intime en soi, sans attente, sans a priori, sans désir de «faire» ;

  • laisser fondre les tensions intérieures en étant attentif à ses perceptions corporelles ;

  • augmenter sa présence dans son corps, revenir à sa vérité intérieure ;

  • recevoir la vibration de Mahorikatan à l’intérieur de soi, se laisser toucher par elle et en être nourri.
C’est un moment de grande délicatesse envers une présence unique au monde, la nôtre. Si des émotions surviennent, c’est le cadre adéquat pour les accueillir avec douceur, gentillesse, et ainsi libérer toujours plus le cœur de ses contractions.

En soutien, les danses de l’équipe Mahorikatan ouvrent l’espace vibratoire propice à cette méditation, à ce voyage au cœur de soi, et mettent l’énergie et la vibration Mahorikatan à disposition des participants.

Le simple fait d’être assis, immobile, dans le calme, dans un état d’ouverture et d’abandon à soi, facilite l’accueil et l’intégration de cette énergie subtile.

Dans la danse, il est proposé de vivre ce même chemin d’abandon à soi dans des mouvements délicats d'accueil de sa présence.

Quand celui qui regarde peut voir le sacré chez celui qui danse, le sacré de celui qui danse réveille le sacré de celui qui regarde.
Par jeu de miroir, le sacré de l'un révèle le sacré de l'autre.

"Mahorikatan oeuvre en douceur et en silence,
au coeur de notre présence"
    Philippe Lenaif


En fonction du niveau d'intégration des participants, les expériences proposées peuvent se révéler différentes d'une personne à l'autre. La vibration et les émotions que Mahorikatan produit sont en lien direct avec la capacité d'accueil de soi dans l'intimité, avec humilité.

Au fil des danses, cette pratique qui mobilise les dimensions physique, psychique et spirituelle de l'être produit une sensation de fatigue intense qui réclame des moments de pause et de paix réguliers pour intégrer. Il est bon de prévoir de tels espaces lors du retour chez soi après une séance.







Formules proposées


Laissez votre Âme danser sa présence !

M A H O R I K A T A N est en évolution permanente.
Actuellement, les formes proposées sont les suivantes :

Activités mensuelles régulières
  • Cours du soir - à Jette (Bruxelles - Belgique) - le premier mardi du mois (20h-22h30).
    Renseignements : mahorikatan.be@gmail.com

  • Méditation dansante - à Présilly (France, près de Genève) - le premier lundi du mois (19h-21h).
    Renseignements : mahorikatan.ch@gmail.com
Activités annuelles
  • Les stages de 2 jours permettent de découvrir Mahorikatan pour ceux qui viennent pour la première fois. Pour les habitués, c'est un espace de pratique où aller toujours plus loin dans la découverte de soi et de son essence. Ils peuvent être résidentiels mais pas nécessairement.

  • Les stages de 4 jours sont des moments privilégiés d'immersion profonde au coeur de notre présence. Ils sont résidentiels et offrent une bulle hors du temps pour aller à la rencontre de son âme et de son destin. En plus de la pratique "classique" de Mahorikatan, ces stages sont l'occasion de rituels spécifiques, comme par exemple les Mandalas de Guérison.







Agenda des stages, ateliers, cérémonies...





Programmation au fil des ans

Après-midis de Méditation Dansante (14h-17h)

Le 29 septembre 2019 à Voiron (France)
Le 01 décembre 2019 à Voiron (France)
Le 09 février 2020 à Voiron (France)
Le 05 avril 2020 à Voiron (France)
Le 21 juin 2020 à Voiron (France)


Stages de 2 jours "Découverte & Entretien"

Les 25 & 26 février 2017 à Giron (France)
Les 22 & 23 avril 2017 à Liège (Belgique)
Les 16 & 17 décembre 2017 à Nantes (France)
Les 20 & 21 janvier 2018 à Herstal (Belgique)
Les 5 & 6 mai 2018 à Giron (France)
Les 8 & 9 décembre 2018 à Nantes (France)
Les 18 et 19 mai 2019 à Leiderdorp (Hollande)
Les 30 novembre et 1er décembre 2019 à Leiderdorp (Holland)
Les 14 et 15 décembre 2019 à Nantes (France)
Les 18 et 19 janvier 2020 à Rivoire (France)
Les 22 et 23 février 2020 à Leiderdorp (Hollande)
Les 21 et 22 mars 2020 à Breuil-Bois-Robert (France)
Les 12 et 13 septembre 2020 à Leiderdorp (Hollande)
Les 12 et 13 décembre 2020 à Nantes (France)
Les 6 et 7 février 2021 à Leiderdorp (Hollande)
Les 13 et 14 février 2021 - Mahorikatan & Longo (lieu à préciser)
Les 11 et 12 décembre 2021 à Nantes (France)

--
Ces weekends ne sont pas nécessairement résidentiels


Stages de 4 jours "Retraite"

Du 12 au 15 octobre 2017 à Arbrefontaine (Belgique)
Du 4 au 7 octobre 2018 à Giron (France)
Du 23 au 26 mai 2019 à Damville (France)
Du 23 au 26 avril 2020 à Giron (France)
Du 7 au 10 mai 2020 à Gelderse Rekken (Hollande)
Du 29 avril au 2 mai 2021 à Damville (France)
--
Chaque année, un grand stage Mahorikatan
de 4 jours est proposé, en résidentiel.
Pour y participer, il faut déjà avoir fait
au minimum un stage de deux jours.


Moment d'exception - Mahorikatan & dauphins

Du 6 au 13 juillet 2019 en Egypte
Du 3 au 11 juillet 2021 en Egypte
--
Ce stage est accessible aux personnes ayant déjà participé
à un stage d'approfondissement de 4 jours.





Toutes les informations relatives à la programmation des stages, des ateliers, ainsi que les cérémonies organisées dans les diverses villes en Suisse, en France ou en Belgique sont reprises à la page Programme des Activités.







L'équipe

La graine qui deviendra un jour MAHORIKATAN existait depuis longtemps déjà, là, quelque part, à la fois dans le subtil et dans les coeurs.

Une première réflexion de 4 personnes expertes en danse et en transe en août 2010 avec l'intuition de "quelque chose" à développer, une seconde impulsion en avril 2011, quelques hésitations et balbutiements, 2 autres personnes qui se joignent au groupe, une ou l'autre premières ébauches de danse accompagnées d'instructions de plus en plus précises d'un Mentor que Philippe reçoit en état de transe médiumnique, et l'élan est donné.

Le 2 septembre 2012, le Mentor prononce pour la première fois le nom de MAHORIKATAN et transmet à Philippe toutes les connaissances liées à l'enseignement de la danse, à sa pratique et à sa philosophie. Le feu vert est donné pour ouvrir au public cette nouvelle Voie Initiatique de développement spirituel.

Mahorikatan est en perpétuelle évolution, en fonction de l'expérience qu'acquiert l'équipe et des instructions que le Mentor transmet.

Actuellement, le déploiement des activités Mahorikatan est sous la responsabilité de :
Séverine Nectoux Emmanuelle d'Agostin Philippe Lenaif Olga Kimpembe

Les autres membres de l'équipe Mahorikatan sont, par ordre alphabétique :
Alexandre Verlhac, Blandine Fleurent, Mary-Luce Broussard,
Matthieu Tournoud, Régine Guilet, Vincent Bricaud.







Ce qu'en disent les participants...

  • Dans de nombreuses pratiques, j'ai souvent trouvé des points d'appui pour résister - consciemment ou inconsciemment - à la transformation.
    Mahorikatan a ceci d'unique qu'il est impossible de lutter, de s'opposer, de contourner, de refuser, de contrôler, de saboter le processus.
    Mahorikatan ne propose pas de supports de résistance sur lesquels dérouler tous ces scenarii.
    Tout se passe comme si les freins et les filtres habituels étaient annihilés, offrant ainsi un accès direct au coeur du coeur du véritable soi.
    Jean Michel.

  • Je ne sais pas ce que l'on peut ressentir, ni comment on est en dansant, mais ce que je reçois, assise, à chaque cérémonie est de plus en plus intense. Je suis touchée de plus en plus profond en moi.
    Je ne comprends pas comment tout cela est possible, juste en recevant vos danses et je ne trouve pas les mots pour exprimer.
    Alors simplement vous dire un immense MERCI, à vous toutes et tous qui offrez votre danse. Catherine.

  • Je me sens détendu, dans une forme de plénitude, de reconnaissance à la vie d’avoir emprunté ce chemin si proche de ce moi subtil et de sa manifestation lumineuse.
    Je n’avais nullement envie de revenir, c’était douillet, délicieux, plein et transportant de douceur, comme une caresse nouvelle que j’ai envie de garder. Daniel.

  • Depuis le stage de Mahorikatan, je sens que toutes mes transformations passent par le coeur.
    Il n'y a pas de mot pour exprimer ce sentiment particulier que je vis.
    C'est savoureux et décapant ! Laurence

  • C'est une onde qui circule librement et me remplit d'un sentiment d'unité et de plénitude.
    Tout est à sa place à l'intérieur, il n'y a plus d'entrave à laisser être ce qui est sans intervenir (d'ailleurs, il n'est pas vraiment possible d'intervenir). C'est doux, chaud, et unifiant. Cela libère ma respiration et les tensions dans mon corps. Bénédicte

  • Sensation d'évoluer dans un très grand espace, avec le besoin de m'aligner, de m'ajuster sur un axe vertical. Comme si le besoin d'être centré était indispensable.
    Pour ce qui est des mouvements, la place à la chorégraphie n'est pas possible ; besoin de vraiment laisser faire le mouvement out seul. Philippe

  • Au moment où j'ai entendu la consigne "reste dans ton coeur", j'ai d'abord senti une très grosse vague de tristesse. Puis, en plongeant dans mon coeur, sensation de tomber dans un trou, la tristesse qui se dissout, et mon corps qui danse.
    Pendant la danse, une très grande chaleur, partout dans le corps, surtout dans le bassin, dans la tête. Une chaleur à la fois vive et douce : sensation de fusion et aussi d'expansion dans la joie.
    De la félicité. Blandine

  • Le lendemain du stage, dans le métro, je regardais les gens et j'ai commencé à imaginer chaque personne, là, pendant 5 secondes, danser Mahorikatan.
    Sur le quai, dans le métro… ça m 'a fais du bien, ça m’a fait sourire et mis en paix sur tout un tas de jugements - ça m’a rappelé que tout le monde avait sa lumière et j’imaginais les corps de ces personnes, avec toutes leurs blessures intérieures, exprimer la lumière de chacun dans la danse. Olivier

  • Mahorikatan m'a ressourcée, amenée à un endroit de paix et de grâce en moi dont je ne connaissais pas l'existence. J'ai vécu quelque chose de l'ordre du mystère, quelque chose qui me dépasse complètement. J'ai senti la connexion entre nous tous comme un fil invisible nous reliant.
    Je reste sur tout ce vécu avec une joie et une gratitude profonde et aussi de la nostalgie, celle d'y retourner !
    Et puis il y a aussi tout le nettoyage et les prises de conscience qui se font depuis : les stratégies d'évitement sont beaucoup moins faciles à mettre en place car à ce stade je ne peux plus faire comme si de rien n'était, il y a une force qui me pousse vers l'avant qui est plus forte que tout. Anita






Haut de page





Webmaster Call of Souls - © Tous droits réservés - 2019